All posts in Conseil santé

Septembre : retour à la routine de l’automne

stress-pencil-croppedLe mois de septembre marque la fin de l’été et des vacances, et le retour à la routine pour plusieurs d’entre nous. C’est un temps au cours duquel un nouvel horaire s’établit, et nous devons nous y adapter, ce qui peut parfois nous causer un certain stress. Il est donc important de s’assurer d’incorporer dans notre horaire des périodes de relaxation pour décompresser et nous aider à passer à travers nos journées et nos semaines. Un bon et important moyen de se détendre peut être par le biais de blocs d’exercice physique planifiés dans votre horaire de semaine. Que ce soit le yoga, la course, la marche rapide, le zumba, le pilates, la natation, le vélo ou toute autre activité qui demande de l’effort physique, d’importants bienfaits psychologiques sont ressentis lorsque nous sommes actifs, et nous permettent de mieux nous adapter et de réduire les effets néfastes reliés au stress.

exercise1L’exercice physique, peu importe son intensité, est reconnue pour aider à réduire le stress de différentes façons. D’abord, l’activité physique encourage la production d’endorphines, des neurotransmetteurs qui facilitent la perception de calme et de bien-être. Ensuite, la concentration que nous mettons sur l’accomplissement des mouvements de l’exercice a l’effet d’une sorte de méditation. Cette attention soutenue a pour effet de nous faire oublier momentanément les difficultés de notre journée, et le sentiment d’une énergie nouvelle qui en suit nous permet d’être plus optimistes par rapport aux situations déplaisantes ou encombrantes que nous pouvons vivre. Troisièmement, l’exercice peut aider à réduire les symptômes qui sont associés à la dépression mineure et à l’anxiété, deux causes de troubles du sommeil et qui contribuent aussi au stress. Par un meilleur sommeil, nous sommes plus reposés et prêts à affronter les obstacles qui se présentent à nous.

Pour vous assurer de prendre le temps nécessaire pour vous divertir malgré un horaire chargé, il est important de considérer quelques points :

  • Yoga-Sunset-MeditationPrenez rendez-vous avec vous-même  : lorsque vous prenez rendez-vous avec un dentiste, un client, vos amis, des collègues de travail, ou d’autres personnes, seul un événement important peut vous empêcher de vous y rendre. Alors pourquoi ne pas prendre rendez-vous avec vous même pour faire de l’exercice physique et appliquer le même professionnalisme et le même égard envers vous, qu’envers les autres? Il est d’ailleurs tout aussi important de s’occuper de son corps par l’exercice que de s’occuper de sa santé dentaire ou physique. Des cours organisés, tels que des cours de yoga ou de danse qui sont donnés à une heure spécifique dans la journée peuvent vous aider à cet effet.
  • Faites ce que vous aimez : il est toujours plus facile de faire quelque chose qui nous procure du plaisir, que de faire quelque chose que nous trouvons ennuyant. Choisissez donc une ou plusieurs activités physiques que vous aimez faire et incorporez-les dans votre routine de semaine. Vous profiterez tout autant des bienfaits physiques et vous trouverez même que vous avez hâte de vous exercer.
  • Ayez des attentes raisonnables : si ça fait longtemps que vous n’avez pas fait de vélo, il n’est pas raisonnable de choisir de faire le tour de l’Île de Montréal comme première randonnée, sans qu’il y ait de risques de blessures ou de maux physiques. Il est important de comprendre que la tolérance à l’exercice physique et le niveau de conditionnement se bâtissent avec le temps. Donc, pour éviter les blessures, commencez à un niveau qui vous est approprié.
  • Essayez plusieurs sports : si vous aimez le yoga, mais n’avez jamais essayé le pilates, essayez donc! Peut-être trouverez-vous une passion pour un autre sport? De plus, il y a des bienfaits à sortir notre corps de la routine physique qui peut s’installer lorsque nous pratiquons toujours les mêmes mouvements. En changeant d’activité, nous pouvons travailler d’autres groupes de muscles et nous empêchons la monotonie de s’installer dans nos périodes de détente, ce qui peut contrer l’effet positif de l’exercice.

Buff-Baby-RattleAvant de vous lancer dans vos activités sportives, il est important de consulter votre chiropraticien afin qu’il vous conseille sur les sports qui pourraient être plus adaptés à votre condition physique. En fonction de votre stade de soins, il peut être préférable de pratiquer des activités de faible intensité ou qui sont pratiquées dans l’eau pour avoir moins d’impact sur vos articulations et votre dos. Votre chiropraticien, en tant que spécialiste neuro-musculo-squelettique, est la référence en ce qui concerne l’impact que peut causer l’exercice physique sur votre corps.

Au Centre Chiropratique Des Sources, c’est notre devoir de nous assurer que nos patients puissent pratiquer les activités qu’ils aiment et qui leur permettent de réduire et contrôler leur niveau de stress. Certains exercices peuvent aussi être prescrits afin de favoriser le rétablissement. Puisque les activités physiques font partie d’une bonne hygiène de vie, nous voulons inciter nos patients à incorporer des périodes d’exercice dans leurs journées et les aider à profiter pleinement de ces activités grâce à une colonne vertébrale en santé.

Bibliographie

Stress Management. Mayo Clinic, obtenu sur le site : http://www.mayoclinic.org/healthy-lifestyle/stress-management/in-depth/exercise-and-stress/art-20044469?pg=2

More

Juillet : Déménager sans se blesser

Déménager Au cours des mois de mai et de juin, la ville bourdonne; la fin des températures froides transmet une sensation d’énergie nouvelle à la population, et les villes prennent l’apparence de fourmilières, tant les gens font du ménage et se débarrassent des objets qui ne leur servent plus. Tout ce nettoyage est aussi une étape importante qui mène aux événements du jour « J ».

Le 1er juillet est la grande date qui débute le mois du déménagement au Québec; les boîtes sont remplies, levées, chargées, et transportées vers un nouveau logis. Chaque petite étape qui mène à notre installation dans un nouvel endroit peut-être la cause de l’apparition, ou de l’augmentation de problèmes neuro-musculo-squelettiques. Il est donc critique de nous protéger contre les malaises physiques que pourrait engendrer ce type d’activité.

Pour déménager sans soucis, il est sage de prendre son temps; bien que nous préférons finir la tâche du déménagement le plus rapidement possible, il est mieux d’étaler ce travail fastidieux sur un période de quelques jours afin d’éviter la fatigue physique qui pourrait occasionner l’apparition de blessures graves. Vous pouvez donc commencer tranquillement à remplir des boîtes d’objets que vous utilisez moins pour ne pas avoir à vous fatiguer à tout remplir à la dernière minute. Vous pouvez effectuer le déménagement des boîtes sur une fin de semaine, ou encore prolonger l’étape de vider les boîtes sur quelques jours, et même quelques semaines.

Il est aussi important de préparer votre corps aux demandes physiques reliées à l’effort. Pour ce faire, vous pouvez faire des étirements simples des bras, des jambes, et du tronc, en vous assurant de bien tenir chaque étirement pendant 15 à 20 secondes. Une bonne préparation requiert aussi une bonne hydratation. La consommation d’eau doit se faire régulièrement pendant la journée, et non seulement après l’effort. Une bonne hydratation aidera aussi à prévenPhoto Juillet2ir les crampes musculaires qui peuvent survenir lors d’un effort physique.

Lorsque vous soulevez les boîtes lors d’un déménagement, ou tout autre objet lourd à tout autre moment, votre dos sera mieux protégé si vous fléchissez les genoux, gardez le dos bien droit, et soulevez à l’aide de vos jambes, vos bras et vos abdominaux. Il est aussi possible que des charges lourdes comme les électroménagers requièrent des sangles pour en faciliter le déplacement. Il peut aussi être préférable d’engager des déménageurs professionnels qui ont les connaissances, la technique et l’équipement nécessaires pour déménager les gros morceaux, vous évitant ainsi les coûts des journées de congé et de soins de santé reliés aux blessures importantes que vous pourriez vous faire en vous acquittant de cette tâche vous-même.

Une bonne façon d’éviter les blessures reliées à la fatigue de tout déménager seul est d’inviter des membres de la famille et des amis à vous aider. Plus vous serez nombreux, plus la tâche sera terminée rapidement, et moins l’impact sur votre système sera significatif. De plus, il est bien rare que le prix à payer pour ce genre d’aide coûte plus qu’une commande de pizza et quelque chose à boire! Photo Juillet

Votre chiropraticienne est la référence en ce qui concerne votre système neuro-musculo-squelettique, et nous vous conseillons de la consulter avant tout déménagement important afin qu’elle puisse vous faire des recommandations spécifiques à votre cas, ce qui pourrait vous éviter d’importantes blessures, en vous montrant comment éviter de faire des mouvements qui pourraient aggraver votre état de santé, ou qui pourraient contrer les effets de vos traitements.

Au Centre Chiropratique des Sources, nous sommes voués à servir la population en permettant l’amélioration et la maintenance de la santé de nos clients, que ce soit par le biais de traitements chiropratiques, ou par des recommandations visant la protection de la santé neuro-musculo-squelettique.

Bon déménagement!

Bibliographie

More

Chocolat, chiropratique et santé!

Chocolate-Coated-Cream-Filled-Easter-Eggs-2010-avril

Le mois d’avril est un mois rempli de surprises; le poisson d’avril nous joue des tours le premier, la dernière tempête hivernale nous en met plein la vue, et le lapin de Pâques cache des cocos en chocolat! C’est sans doute la découverte de cette dernière petite gâterie qui suscite tant de plaisir chez les petits comme chez les grands. Mais quels liens peut-on faire entre le chocolat, la chiropratique et la santé?

On reconnaît de plus en plus les bienfaits du chocolat noir sur la santé lorsqu’il est consommé de façon modérée et en petite quantité. Nous savons que le chocolat noir regorge d’antioxydants, spécifiquement les flavonoïdes, qui seraient des agents bienfaiteurs et ayant un effet positif sur la santé. Un important bénéfice de ces agents serait spécifiquement leurs effets bénéfiques sur la santé cardiovasculaire. En effet, des études ont démontré une amélioration de la pression artérielle et du taux de cholestérol dans le sang, ainsi qu’une réduction des risques d’AVC et de maladies du cœur. Indirectement, le chocolat noir pourrait aussi agir sur la santé cardiovasculaire par l’amélioration de l’insulinorésistance; une condition qui peut causer des dommages physiques sur le système vasculaire2.

Mais quel lien peut-on faire entre ces petits délices et les traitements chiropratiques?

Selon une recherche publiée dans le Journal of Manipulative and Physiological Therapeutics, une baisse de pression et une amélioration des symptômes rattachés à l’anxiété ont été constatés suite à des ajustements chiropratiques ciblant la colonne thoracique4. Une autre recherche datant de 2007, présentée dans le Journal of Human Hypertension, a conclu que les ajustements apportés à la première vertèbre cervicale, soit l’atlas, ont aidé à faire baisser la pression sanguine dans un groupe de patients à des niveaux semblables aux patients recevant un traitement pharmacologique1. En soutien aux découvertes présentées dans ces deux études, bien d’autres publications existent qui nous permettent d’établir que les traitements chiropratiques sont efficaces pour améliorer le niveau de pression artérielle et réduire les risques d’hypertension.

Par ces découvertes, nous pouvons suggérer que la chiropratique et une consommation modérée de chocolat noir font partie d’un mode de vie sain.

hqdefault-avrilEn ce qui concerne le chocolat, il y a quelques précisions à faire :

  • Plus le pourcentage total de matières sèches de cacao est élevé, plus il y a d’antioxydants dans le chocolat3.
  • Il faut éviter les chocolats qui contiennent de l’huile de palme qui augmente le cholestérol dans le sang.
  • Une trop grande consommation de chocolat peut causer un gain de poids en raison de son important apport calorique.
  • La grande quantité de sucre dans le chocolat peut aussi contribuer au développement de caries dentaires.

Ainsi,

  • Choisissez un chocolat noir avec un pourcentage élevé de matières sèches de cacao; il est souvent écrit 60 %, 75 %, 80 % de cacao sur l’emballage, bien qu’il y ait plusieurs marques de chocolat qui ne l’écrivent pas.
  • Regardez dans la liste d’ingrédients pour voir s’il y est inscrit huile de palme, huile palmiste, graisse de palme, graisse palmiste, oléine de palme ou stéarine de palme, et évitez de consommer ces produits s’ils en contiennent.
  • Consommer une quantité modérée de chocolat veut dire d’en prendre de temps en temps, quelques fois par mois. Surtout, éviter d’en prendre à tous les jours. Ceci vous évitera un gain de poids non désiré.
  • Une consommation modérée et une bonne hygiène dentaire vous permettront aussi d’éviter les caries causées par le sucre.

Il est surtout important de continuer de faire vérifier la santé de sa colonne vertébrale grâce aux soins chiropratiques afin de maintenir non seulement la santé cardiovasculaire, mais aussi la santé de tous les autres systèmes du corps.

La prochaine infolettre cherchera à répondre aux questions de santé de nos patients. Si vous avez une question touchant à la nutrition, au lien entre certaines conditions physiques et la chiropratique, ou toute autre question touchant la santé, nous vous invitons à la poser par courriel à : info@chiropratiquedessources.com, avec dans votre ligne de sujet : Question Infolettre de Mai.

Parmi les questions posées, nous en choisirons une ou plusieurs dont nous parlerons dans la prochaine infolettre. Soyez le plus clair et le plus précis possible. Si toutefois votre question n’est pas choisie pour le mois de mai, il se peut qu’elle soit choisie pour un autre mois, alors surveillez les infolettres à venir.

Au plaisir de vous servir,

Dre. Renée Dallaire

 

Bibliographie

1)  Bakris, G., Dickholtz, M., Meyer, P.M., Kravitz, G., Avery, E., Miller, M., Brown, J., Woodfield, C., Bell, B. (2007) Atlas vertebral realignment and achievement of arterial pressure goal in hypertensive patients; a pilot study. Journal of Human Hypertension, 21, 347-352.

2)  Cade, T.W. (2008) Diabetes-related microvascular and macrovascular diseases in the physical therapy setting. Physical Therapy, 88(11), 1322-2335

3)  Vinson, J.A., Motisi, M. J. (2015) Polyphenol antioxidants in commercial chocolate bars: is the label accurate? Journal of Functional Foods, 12, 526-529

4) Yates, R.G., Lamping, D. L., Abram, N. C., Wright, C. (1988) Effects of chiropractic treatment on blood pressure and anxiety: a randomized controlled trial. Journal of Manipulative and Physiological Therapeutics, 11(6), 484-488

More

La marche, une activité approuvée par Hippocrate

339714__flower-in-the-snow_pOuf! Enfin le printemps!

Le mois de mars, et une activité approuvée par Hippocrate.

Le mois de mars est un mois rempli de renouveau : l’heure change, les journées rallongent, la température se réchauffe petit à petit, et nous nous préparons à la période de renaissance du printemps. Il est donc normal qu’un regain d’énergie nous enivre et nous pousse à profiter du climat moins froid qui nous a gardés à l’intérieur ces derniers mois. Ainsi, s’habiller et sortir pour prendre une marche est un bon moyen de se préparer aux températures plus clémentes qui nous attendent.

Il y a plus de 2 000 ans, Hippocrate aurait proclamé que « La marche est le meilleur remède pour l’homme ». Ce grand philosophe grec, père de la médecine, avait sans doute raison, étant donné les nombreux bienfaits reliés à cette forme d’exercice.

Facile et accessible à tous, la marche est une activité des plus profitables, car elle permet la prévention de différentes maladies, un contrôle sur des conditions médicales établies, et favorise la santé mentale.

Les effets physiques de la marche se voient surtout sur les systèmes circulatoire et musculo-squelettique. En effet, cette activité permet de réduire les risques de maladies cardiovasculaires ou d’accidents vasculaires cérébraux (AVC), de baisser la tension artérielle, de réduire le taux de cholestérol, d’augmenter la densité osseuse pour prévenir l’ostéoporose, de réduire les séquelles de l’arthrose, de soulager les maux de dos, et de prévenir les blessures en assurant une meilleure flexibilité, amplitude de mouvement et stabilité au niveau des articulations. Des résultats positifs peuvent aussi être vus sur le système cardiorespiratoire, permettant ainsi une meilleure oxygénation des tissus du corps et par le fait même, une meilleure santé!

person-walking-snowLa marche est aussi reconnue comme étant un outil indispensable dans la lutte contre l’obésité. Les exercices à impact élevé peuvent favoriser les blessures chez les gens en surpoids. La marche rapide est donc un choix intéressant et facile qui permet à tout le monde de brûler des calories sans risquer de se blesser.

Cette forme d’exercice est aussi souvent recommandée aux gens qui souffrent de différentes maladies afin d’assurer un certain contrôle sur la maladie. Par exemple, dans le cas de patients atteints de diabète de type 2, la marche pratiquée régulièrement est suggérée comme moyen pour aider à contrôler le taux de sucre dans le sang, puisqu’elle aide aux cellules du corps à mieux absorber le glucose qui se retrouve dans le sang après avoir mangé.

Il y a aussi un impact positif sur la santé mentale grâce à cette forme d’exercice physique. Les marcheurs qui sont accompagnés et/ou dans un endroit plaisant voient leur risque de dépression et d’anxiété diminuer, possiblement à cause de la réduction du stress qui est causée par cette forme d’activité physique. De plus, il semblerait que la marche régulière favorise une meilleure qualité du sommeil, ce qui nous aide à mieux faire face aux demandes de nos journées.

Très peu d’équipement est nécessaire pour pratiquer cette merveilleuse activité. Vous aurez tout au plus besoin d’une paire de souliers confortables, soit celles conçues pour la marche, ou encore des chaussures multisports, et des vêtements appropriés. Vous pouvez emprunter les rues de votre quartier, des pistes boisées ou n’importe quel autre endroit qui vous permet de marcher de longues distances.

La recommandations canadienne par rapport à l’exercice physique dit qu’on doit pratiquer un total de deux heures et demie par semaine d’exercices aérobics d’intensité modérée, telle que la marche rapide, afin de maintenir une bonne santé et un mode de vie sain.

Cette recommandation indique aussi que pour retirer un maximum d’avantages, la pratique de l’exercice doit être répartie sur plusieurs jours, puisque les effets sont cumulatifs. Ainsi, il est préférable de faire de courtes marches de 30 minutes plusieurs jours par semaine que de faire une longue marche un seul jour par semaine.

Pour profiter pleinement de vos journées, je vous suggère un petit truc. Prenez votre calendrier de semaine et planifiez vos marches.

C’est un rendez-vous avec vous-même, une façon de vous faire plaisir et de vous engager vers une meilleure santé. Après quelques marches seulement, vous en ressentirez les bienfaits!

Avec tous ces bienfaits et conseils, nous vous souhaitons donc bonne marche!

Bien à vous,

Dre. Renée Dallaire

1) Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail. « La marche, toujours le meilleur remède ». http://www.cchst.ca/oshanswers/psychosocial/walking.html

More