Blogue

La marche, une activité approuvée par Hippocrate

339714__flower-in-the-snow_pOuf! Enfin le printemps!

Le mois de mars, et une activité approuvée par Hippocrate.

Le mois de mars est un mois rempli de renouveau : l’heure change, les journées rallongent, la température se réchauffe petit à petit, et nous nous préparons à la période de renaissance du printemps. Il est donc normal qu’un regain d’énergie nous enivre et nous pousse à profiter du climat moins froid qui nous a gardés à l’intérieur ces derniers mois. Ainsi, s’habiller et sortir pour prendre une marche est un bon moyen de se préparer aux températures plus clémentes qui nous attendent.

Il y a plus de 2 000 ans, Hippocrate aurait proclamé que « La marche est le meilleur remède pour l’homme ». Ce grand philosophe grec, père de la médecine, avait sans doute raison, étant donné les nombreux bienfaits reliés à cette forme d’exercice.

Facile et accessible à tous, la marche est une activité des plus profitables, car elle permet la prévention de différentes maladies, un contrôle sur des conditions médicales établies, et favorise la santé mentale.

Les effets physiques de la marche se voient surtout sur les systèmes circulatoire et musculo-squelettique. En effet, cette activité permet de réduire les risques de maladies cardiovasculaires ou d’accidents vasculaires cérébraux (AVC), de baisser la tension artérielle, de réduire le taux de cholestérol, d’augmenter la densité osseuse pour prévenir l’ostéoporose, de réduire les séquelles de l’arthrose, de soulager les maux de dos, et de prévenir les blessures en assurant une meilleure flexibilité, amplitude de mouvement et stabilité au niveau des articulations. Des résultats positifs peuvent aussi être vus sur le système cardiorespiratoire, permettant ainsi une meilleure oxygénation des tissus du corps et par le fait même, une meilleure santé!

person-walking-snowLa marche est aussi reconnue comme étant un outil indispensable dans la lutte contre l’obésité. Les exercices à impact élevé peuvent favoriser les blessures chez les gens en surpoids. La marche rapide est donc un choix intéressant et facile qui permet à tout le monde de brûler des calories sans risquer de se blesser.

Cette forme d’exercice est aussi souvent recommandée aux gens qui souffrent de différentes maladies afin d’assurer un certain contrôle sur la maladie. Par exemple, dans le cas de patients atteints de diabète de type 2, la marche pratiquée régulièrement est suggérée comme moyen pour aider à contrôler le taux de sucre dans le sang, puisqu’elle aide aux cellules du corps à mieux absorber le glucose qui se retrouve dans le sang après avoir mangé.

Il y a aussi un impact positif sur la santé mentale grâce à cette forme d’exercice physique. Les marcheurs qui sont accompagnés et/ou dans un endroit plaisant voient leur risque de dépression et d’anxiété diminuer, possiblement à cause de la réduction du stress qui est causée par cette forme d’activité physique. De plus, il semblerait que la marche régulière favorise une meilleure qualité du sommeil, ce qui nous aide à mieux faire face aux demandes de nos journées.

Très peu d’équipement est nécessaire pour pratiquer cette merveilleuse activité. Vous aurez tout au plus besoin d’une paire de souliers confortables, soit celles conçues pour la marche, ou encore des chaussures multisports, et des vêtements appropriés. Vous pouvez emprunter les rues de votre quartier, des pistes boisées ou n’importe quel autre endroit qui vous permet de marcher de longues distances.

La recommandations canadienne par rapport à l’exercice physique dit qu’on doit pratiquer un total de deux heures et demie par semaine d’exercices aérobics d’intensité modérée, telle que la marche rapide, afin de maintenir une bonne santé et un mode de vie sain.

Cette recommandation indique aussi que pour retirer un maximum d’avantages, la pratique de l’exercice doit être répartie sur plusieurs jours, puisque les effets sont cumulatifs. Ainsi, il est préférable de faire de courtes marches de 30 minutes plusieurs jours par semaine que de faire une longue marche un seul jour par semaine.

Pour profiter pleinement de vos journées, je vous suggère un petit truc. Prenez votre calendrier de semaine et planifiez vos marches.

C’est un rendez-vous avec vous-même, une façon de vous faire plaisir et de vous engager vers une meilleure santé. Après quelques marches seulement, vous en ressentirez les bienfaits!

Avec tous ces bienfaits et conseils, nous vous souhaitons donc bonne marche!

Bien à vous,

Dre. Renée Dallaire

1) Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail. « La marche, toujours le meilleur remède ». http://www.cchst.ca/oshanswers/psychosocial/walking.html

Laisser un commentaire